Méditation

 

 

 

 Méditation du mois de mai 2017 :

Depuis le dimanche des Rameaux notre Collégiale est à nouveau ouverte, après une fermeture de trois mois. Nous pouvons à nouveau célébrer le Ressuscité, et même si ce n’est que dans une demi-église, le message lui, peut pleinement résonner et bien au-delà de tous les murs de nos églises.

Oui, le Christ est Ressuscité, il est vraiment ressuscité, pleinement ressuscité. Ce n’est pas un symbole seulement, une idée, mais une réalité. Une réalité qui nous dépasse et qui n’était pas plus facile à croire au surlendemain de sa mort qu’au long des siècles, ou qu’aujourd’hui, même si certains affirment aujourd’hui que l’on ne peut plus croire aujourd’hui à la Résurrection, on ne le pouvait pas plus à l’époque et pourtant l’église est née de cette nouvelle incroyable.

A la découverte du tombeau vide, le choc a été terrible et l’annonce de sa Résurrection a été une nouvelle effrayante, à encaisser, à assimiler, avant de la croire. 40 jours ont été donnés aux disciples pour les aider à apprivoiser cette réalité nouvelle. Puis encore 10 jours et la descente de l’Esprit Saint pour les faire sortir et annoncer au monde.

Les femmes et les premiers disciples, en effet, s’étaient tus jusque-là. Ils s’étaient fait tout petits et silencieux, ils ont attendu de recevoir la force du Saint-Esprit de dire au monde ce qui ce était arrivé à cet homme qui avait été crucifié, ils ne l’auraient pas pu autrement, sans l’Esprit-Saint.

Ils risquaient leur vie pour cette annonce, ils l’ont proclamé envers et contre tout, car une force extraordinaire leur avait été donnée, le courage de la vie, à vivre et proclamer en dépit de la mort.

Le mal et la mort ont été vaincus à Pâques. Cette nouvelle est toujours actuelle et extraordinaire aujourd’hui. Puissions-nous la recevoir, en vivre et la proclamer encore et toujours.

Christ est Ressuscité, Alléluia.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© Copyright - La Collégiale