L’organiste de la Collégiale

L’organiste de la Collégiale est fonctionnaire de la ville de Neuchâtel. Son cahier des charges comprend également l’organisation de concerts.

Organiste

Né en 1980 à Neuchâtel, Simon Peguiron a succédé en avril 2009 à Guy Bovet en tant qu’organiste titulaire de la Collégiale. Musicien aux multiples facettes, il s’engage depuis de nombreuses années au sein de la vie culturelle neuchâteloise, que ce soit en tant que concertiste, comme accompagnateur ou partenaire de musique de chambre, par son activité de professeur au conservatoire, comme compositeur, arrangeur, improvisateur, éditeur de partitions ou encore comme organisateur de nombreux événements musicaux. Longtemps organiste au Temple du Locle, il y a fondé en 2006 avec le violoncelliste Yoël Cantori la série des Découvertes musicales – Le Locle, avec laquelle il propose chaque année plusieurs concerts de musique de chambre autour d’un programme thématique. Il a également contribué à la création et au développement des Concerts spirituels du Grand-Temple (La Chaux-de-Fonds).

Par sa fonction, il a maintenant repris la direction artistique des Concerts de la Collégiale. Il se propose de poursuivre l’œuvre gigantesque et visionnaire de son prédécesseur, remarquable tant par sa diversité et que par sa qualité artistique irréprochable.

Simon Peguiron a débuté la musique par le violon, avant de se tourner vers les instruments à clavier. Il a effectué sa formation de base au Conservatoire de La Chaux-de-Fonds, obtenant « avec distinction » ses diplômes d’enseignement d’orgue (classe de Philippe Laubscher), de piano (classe de Catherine Courvoisier) et de solfège. Il s’est ensuite perfectionné auprès de Guy Bovet à l’Académie de Musique de Bâle pour l’orgue, ainsi qu’à la Haute Ecole de Musique de Zurich dans la classe de piano de Homero Francesch. Il a terminé ses études en 2006 avec les plus hautes distinctions et un diplôme de soliste pour chacun des deux instruments. Au fil des années, il a eu l’occasion de se produire en public au piano, à l’orgue ou au clavecin dans les plus prestigieuses salles de Suisse (Tonhalle de Zurich, Casino de Bâle, Victoria-Hall de Genève, Théâtre de Berne), mais aussi dans plusieurs pays d’Europe (France, Allemagne, Autriche, Pays-Bas, Finlande, Ukraine). Son activité musicale s’apparente cependant avant tout à un investissement culturel de proximité, caractérisé par un répertoire en constant nouvellement et une réflexion approfondie sur le rôle de l’art dans le quotidien du Neuchâtelois d’aujourd’hui.

Simon Peguiron a été notamment soutenu dans sa formation par le Lycéum-club de La Chaux-de-Fonds, la fondation Friedl-Wald (Bâle) et la fondation Ernst Göhner (Zoug). Lauréat de nombreux prix d’études (prix Robert Faller en 1998, prix d’interprétation Miéville-Hory en 2001, prix de la fondation Jmanuel et Evamaria Schenk en 2002, prix Hans Balmer en 2006), il n’a jamais souhaité entrer dans le jeu des grands concours internationaux, dont l’esprit compétitif et souvent unilatéral ne saurait à son sens qu’appauvrir et niveler toute forme de diversité artistique. Il pense avec reconnaissance à sa famille et à tous ses professeurs, qui lui ont permis de découvrir et d’aimer la musique.

Adresse de contact:

Simon Peguiron
Rue de la Serre 5
2300 La Chaux-de-Fonds
E-mail:

 

© Copyright - La Collégiale