L’orgue St-Martin (1996)

Composition et caractéristiques techniques

Cet instrument a été construit en 1996 par la Manufacture de Saint-Martin, selon des idées de Guy Bovet. Il s’agit d’un orgue moderne de quatre claviers et pédale, rassemblant toutes les couleurs connues de l’orgue. Haut de 11 mètres en pesant 11 tonnes, il est construit sur un soubassement à coussin d’air permettant de déplacer l’instrument sans effort. En voici la composition :             

 

Grand Orgue
Montre 16’
Montre 8’
Quintaton 8’
Prestant 4’
Flûte 2’
Tierce (principal) 1’3/5
Grosse Fourniture
Fourniture (extrait 2′)
Cymbale
Vox Carlos (régale horizontale) 8’
Positif
Salicional (Principal) 8’
Bourdon 8’
Prestant 4’
Nazard 2’2/3
Flûte 2’
Tierce 1’3/5
Larigot 1’1/3
Plein-Jeu (extrait 1′)
Cromorne 8’
Echo (expressif)
Bourdon 8’
Gambe 8’
Flûte 4’
Flajollet 2’
Cornet II (extrait 2’2/3)
Hautbois 8’
 
Résonance (expressif)
Flûte ouverte 8’
Flûte 4’
Grosse Tierce 3’1/5
Cornet V 8’
Trompete (allemande) 8’
Bombarde 16’
Trompette (française) 8’
Clairon/Trompette 4’/8’
Vox Monika (voix humaine) 8’
Pédale
Soubasse 32’
Soubasse 16’
Principal 8’
Gros Nazard 5’1/3
Vox Proellochs (posaune) 16’
 
Accouplements II/I, III/I, IV/I et IV/II, tirasses I/P, II/P, III/P et IV/P.
Tremblant doux, tremblant fort.
Tempérament égal 440, avec transpositeur 415 sur le Positif.
Rossignol.
Traction et tirage des jeux mécaniques. Asservissement en parallèle des registres par électro-aimants.
Combinateur électronique LOGMA 512 combinaisons par mémoire. 8 combinaisons indépendantes à poussoir sous le clavier.

Dispositif à air comprimé permettant de déplacer tout l’instrument sur un coussin d’air.

© Copyright - La Collégiale